Login & Register English

Appel d'urgence: +201066144258 
samedi - mai 30, 2020

Breaking News

TCHAD :8eme édition du Forum Africain sur la Gouvernance de l’Internet à N’Djaména Sociétés Internationale Politique Moyen-Orient

News image

La capitale tchadienne accueille l’édition 2019 du Forum Africain sur la Gouvernance de l’Internet (FAGI) sous le thème « responsabilités partagées des parties prenantes pour un écosystème robuste de gouvernance de l’internet ». La cérémonie d’ouverture officielle a eu lieu ce 11 septembre 2019 à l’hôtel Radisson Blu de N’Djaména.
C’est une rencontre internationale de trois (3) jours réunissant du 10 au 12 septembre, plusieurs délégations des différentes sous-régions : Afrique du nord, de l’est, de l’ouest et du centre, organisée par la Commission de l’Union Africaine en collaboration avec la République du Tchad. Institutionnalisé en 2011 par l’assemblée nationale des Nations Unies, le Forum Africain sur la Gouvernance de l’Internet, se tient au Tchad après ceux du Soudan en 2018, de l’Egypte en 2017, de l’Afrique du Sud en 2016 et de l’Ethiopie en 2015. Etant une plate forme de discussions, ce Forum vise les objectifs suivants : sensibilisation des utilisateurs africains et renforcer leurs capacités sur la gouvernance de l’internet ; la prise en compte des préoccupations de l’Afrique dans le processus du FGI ; le renforcement des modèles de dialogue multipartite par le biais de forums régionaux et nationaux ; la promotion de l’utilisation des langues africaines dans le cyberespace etc.
Ce rendez-vous de N’Djaména réunit d’éminentes personnalités de l’Union Africaine, des Ministres Africains en charge des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), des conférenciers et de plus de 300 experts et participants du secteur des TIC.
M.KALZEBET Pahimi Deubet, Ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République, par ailleurs représentant du chef de l’Etat Idriss Deby ITNO, a Ouvert officiellement les assises. Le ministre d’Etat, au nom du président de la République a remercié la commission de l’Union Africaine « pour le choix porté sur le Tchad pour abriter cette conférence continentale qui se tient pour la toute première fois en Afrique Centrale ». C’est une conférence dit-il qui « se positionne désormais comme une plate forme majeure d’échange d’idées et d’expériences sur l’émergence des TIC en Afrique ». En outre, ajoute le ministre : « il est évident que le développement du continent africain au cours de ces 50 dernières années nous interpellent à plus d’un titre. De ce constat, nous avons pris conscience que le nouveau concept mondial de mutations géostratégiques des révolutions scientifiques et technologiques, nous offre une opportunité unique de rattraper plus rapidement ce retard afin de nous insérer pleinement dans le nouveau ordre économique et international ». Et c’est à la lumière de ces défis de développement, que ce forum « est plein d’enjeux » et doit être un cadre privilégié pour partager et réfléchir sur nos propres trajectoires « le développement du capital humain, la promotion de la bonne gouvernance, le maintien de la paix… » Indique M. KALZEBET Pahimi Deubet.
Par la rédaction Charilogone Media / Ouganda TANGUE