Login & Register English

Appel d'urgence: +201066144258 
vendredi - sept. 24, 2021

Breaking News

Bien mal acquis, l'Ambassade de France à N'Djamena spolie les biens immobiliers de l'UFE Sociétés Internationale Politique Moyen-Orient

News image

Depuis quelques jours, une pétition est lancée en ligne sous l'initiative de M. Gérard Robineau avec pour objectif de contraindre l'ambassade de France au Tchad a restituer les biens immobiliers appartenant à l'UFE Tchad, qu'elle a confisqué depuis 2003/2005. 
A titre de rappel: c'est depuis 15 ans l’honneur de l’UFE Monde, sa dignité vis-à-vis des tiers, sa fierté pour toutes les œuvres accomplies au service des Français de l’étranger et de la France sont bafoués au Tchad par l’Ambassade de France et le Ministère des Affaires étrangères (MEAE), auteurs et responsables de cette spoliation du Titre Foncier (TF) N°1011 Lots 80 et 81 et de ses loyers au préjudice de l’UFE Tchad. D’une surface de terrain de 2522 m2 avec deux habitations, situé en zone résidentielle, la propriété est estimée à  près de 2 millions d’Euros en 2021 avec un loyer annuel de 40.000 Euros soit un détournement de 640.000 Euros en 16 ans.
Le comble dans l'affaire l'ambassade de France va jusqu'à  à la "Finalisation par l’Ambassade de cette captation du TF N°1011 et des loyers, Précédée de faux en écritures auprès du Cadastre et de la Conservation foncière tchadiens, où son intervention est fortement soupçonnée, l’Ambassade de France parachève la captation des biens de l’UFE Tchad en faisant inscrire, dans le secret des Chancelleries, le TF N°1011 dans « L’Accord Domanial » franco-tchadien du 4 décembre 2003.
Suivant une démarche préétablie, l’Ambassade de France passera ensuite une « Convention » avec « l’Association des Parents d’Elèves (APE) » du Lycée français Montaigne qui va se substituer à l’UFE Tchad pour percevoir les loyers de la société ESSO, locataire des lieux, à compter du 1.1.2005.
Ladite « Convention » autant que le « bail » établi entre l’APE et le locataire des lieux sont entachés de nullité. Pour le démontrer, et rétablir l’UFE Tchad dans son droit de propriété, un recours juridique au Tchad  est nécessaire. Solution déjà prescrite par le « Rapport Fidafrica »". 
L’auteur de cette pétition est membre de l’UFE Monde, ancien secrétaire du Bureau de l’UFE Tchad à N’Djamena de 2008 à 2013. Le réseau de l'UFE Monde regroupe des Françaises et des Français dans plus de 170 représentations à travers le monde.  
Signez la pétition en cliquant IcI!
NB: c'est le début d'une série d'articles sur ce dossier proposé par la rédaction de Charilogone.