Login & Register English

Appel d'urgence: +201066144258 
jeudi - août 13, 2020

Breaking News

TCHAD: GREVE SECHE ET ILLIMITÉE DES EMPLOYÉS DE MILLICOM Économie Sociétés

News image

Ce mardi 02 avril 2019 les employés de la société de téléphonie mobile Millicom Tigo Tchad ont tenu une Assemblée générale pour évaluer l'impact de leur mouvement de grève entamé depuis le 25 mars 2019.

A la sortie de l'Assemblée générale, Adam MEDELLA par ailleurs l'un des porte-parole de grévistes, regrette la position de responsables de Millicom Tchad qui changent de langage tout le temps dit-il. En effet, depuis le début du mouvement de revendication, les dirigeants de l'entreprise n'ont pas manifesté leur intention en invitant les employés à la table de négociation.

Ces derniers à travers Le Responsable de Communication et Relations Publiques de Tigo Tchad, Malloumi Moustapha Abakar déclare que c'est un "problème d’interprétation des textes. L’entité Tigo Tchad reste juridiquement la même et par conséquent il y a cette garantie que les conditions d’emplois sont protégées et restent les mêmes. Mais les délégués des employés pensent que l’entité est vendue et il faut donner les droits sociaux à tout le monde. Nous avons donc remis la question aux mains des autorités compétentes. En attendant le verdict de l’arbitrage" argumentent les responsables.

Un argument qui ne semble pas convaincre les grévistes. A l'issu de l'Assemblée générale d'aujourd'hui ils réitèrent unanimement leur grève jusqu'à ce que leurs droits sociaux soient versés.

Pour rappel une convention signée en 2016: stipule qu'en cas de vente de la société, cette dernière ( Millicom Tchad) doit appliquer l’article 50b relatif aux paiements des droits sociaux. Mais Millicom qui vient de céder sa filiale Tchadienne au groupe de télécommunication marocain dénommé Maroc Télécom, semble ne pas disposer à honorer ses engagements.

Par : Ouganda TANGUE Correspondant au Tchad