Login & Register English

Appel d'urgence: +201066144258 
vendredi - nov. 27, 2020

Breaking News

Scandale à la Fédération Tchadienne de Judo ! Sports Internationale Politique

News image

L’internationale Carine Ngarlemdana victime de mauvaise foi.
La célèbre judokate tchadienne, sort de son silence suite au refus des responsables de la Fédération nationale de Judo, de confirmer sa participation à un stage de perfectionnement en France. On ne la présente plus, quand il s’agit de la discipline de Judo au Tchad. Carine Ngarlemdana, est l’une de ces jeunes qui font la fierté du Tchad à l’international. Plusieurs médailles elle a remporté pour le pays et c’est toujours elle qui a qualifié le Tchad aux jeux olympiques de Londres en 2012. Mais pour juste une lettre officielle de la Fédération Tchadienne de Judo (FTJ), pour lui permettre d’avoir une bourse de perfectionnement en France. Les autorités ont opposé un refus sans aucune raison.
« C’est avec beaucoup d’indignation, de frustration et un gros pincement au cœur que j’ai décidé d’échanger avec vous » en tant que athlète tchadienne, sur les vrais motifs qui ont porté atteinte à ma carrière, déclare la jeune Judoka devant les médias présents.
En effet, l’affaire remonte depuis plus d’un an. Carine Ngarlemdana qui séjournait en France, avait réussi grâce au soutien de son défunt père d’entrer dans un centre de perfectionnement. Ce dernier a pu lui trouver une bourse de la Fédération Internationale Judo (FIJ) mais il fallait juste une lettre de la Fédération Tchadienne de Judo (FTJ) pour qu’elle entame ce stage très important pour sa carrière. Bizarre que cela puisse paraître, le responsable de cette institution (FTJ) aujourd’hui à la tête du Comité Olympique et sportif tchadien a refusé de produire ladite lettre. Alors que l’on avait besoin d’aucune contribution financière, ni matérielle du Tchad : rien qu’une lettre. Un geste de mauvaise foi, une pratique éhontée, un comportement indigne qui n’aide le Tchad. Rappelons-le, Carine Ngarlemdana, a consacré toute son enfance et sa jeunesse pour le Judo. A travers la discipline, elle a fait briller les couleurs du Tchad pendant les compétitions internationales, en remportant des médailles et trophées d’or. Que le responsable en question, sache que ces genres de pratiques sont celles qui vont à l’encontre véritable politique prôné par ses supérieurs.
Ouganda Tangué / Charilogone Media