Login & Register English

Appel d'urgence: +201066144258 
vendredi - août 14, 2020

Breaking News

ROMANDINGAR NIALBE Felix: "CHEF DE L'OPPOSITION A LA MOUVANCE PRÉSIDENTIELLE" Sociétés Politique

News image

A l'issu d'une communication faite cet après midi du mercredi 31 Juillet 2019 à la Maison de Médias du Tchad, les leaders de partis politiques réunis autour d'une coordination générale de l'opposition, ont fustigé les manœuvres entre le chef de file de l'opposition et le secrétaire général du Mouvement Patriotique du Salut (MPS).
M.BRUCE MBAIMON GUEDMBAYE président du MPTR, par ailleurs rapporteur générale adjoint de ladite coordination déclare : l'opposition démocratique suit avec beaucoup d'attention les tractations en cours entre le Secrétaire Général du MPS, Mahamat Zène Bada et le nouveau Chef de l'opposition Romandoumngar Néalbé Felix, tendant à faire passer unilatéralement la liste des représentants de l'opposition pour le renouvèlement du cadre. Il ajoute que : l'opposition trouve inacceptable l'implication outrancière et permanente du Secrétaire Général du parti au pouvoir dans le processus de désignation des représentants de l'opposition démocratique, au point même de diriger une rencontre à cet effet.
Le porte parole de la coordination affirme en outre que l'opposition démocratique dénonce ces manœuvres qui sont contraires à l'option exigée par l'Assemblée générale organisée par l'ensemble des partis politiques de l'opposition qui dit-il "entendent, à l'occasion, évaluer la prestation de ses anciens membres au CNDP (Cadre National pour le Dialogue Politique)".
Pour M.MBAIMON GUEDMBAYE, les anciens représentants de l'opposition (au CNDP) ont regagné armes et bagages le camp du pouvoir. A cet effet, la coordination générale exige que la liste de nouveaux représentants soit appréciée en assemblée générale, sur la base des critères de représentativité et constance politique. Le rapporteur adjoint de conclure que : toute liste concoctée en dehors des assises de l'opposition est nul et nul effet, et précipitera ainsi le CNDP dans l'illégitimité la plus abjecte.
Par la rédaction Charilogone Media Tchad / Correspondant - Ouganda TANGUE