Login & Register English

Appel d'urgence: +201066144258 
samedi - mai 30, 2020

Breaking News

JOURNEE INTERNATIONALE DU LAIT Sociétés Internationale

News image

Les productrices et producteurs de la filière lait du Tchad ont célébré la Journée Internationale du Lait, ce samedi 1er Juin 2019 au CEFOD à N'DJAMENA.
Fatimé LAMANA est la Secrétaire général de l'association Voix de Femmes. Elle a présenté le contenu de la lettre ouverte des coalitions nationales Lait du Tchad et des pays Ouest africains adressée au Commissaire européen à l'agriculture M. Phil HOGAN.
Selon les termes de la lettre: les producrices et producteurs, transformatrice et transformateurs, actrices et acteurs de la filière laitière locale dans les 6 pays de l'AFO, nous sommes venus à Bruxelles pour témoigner de notre réalité quotidienne et enclencher le dialogue nécessaire avec l'Europe sur les enjeux dont l'actualité a montré qu'ils nous sont communs. Nous savons que la politique de développement de l'Union Européenne a pour objectif principal l'éradication de la pauvreté. Nous connaissons la situation du Sahel et le soutien de l'Union Européenne comme partenaire. C'est pourquoi ces mots (de M. Phil HOGAN), en contradiction apparente avec ces engagements, nous ont grandement surpris et étonnés.
En effet, le Commissaire européen à l'Agriculture avait disqualifié le témoignage et la recherche sur la concurrence du lait en poudre et des mélanges de lait écrémé et de matières grasses (MGV) en poudre sur la filière laitière locale en Afrique de l'Ouest.
La lettre de préciser que monsieur HOGAN se trompe lorsqu'il taxe de: "Fake news et désinformation" les propos tenus à Bruxelles par les productrices et producteurs.
Ces derniers affirment que : "depuis 2015 l'Afrique de l'Ouest importe plus de mélange lait écrémé-MGV en poudre que de poudres de lait écrémé et entier combinées. En 2018, selon nos estimations, l'Afrique de l'Ouest a importé 276.892 tonnes de mélange de lait écrémé-MGV en poudre, soit 24℅ de plus qu'en 2016, et 234℅ de plus qu'en 2008. Vue l'ampleur de la production européenne de produits laitiers, nier le problème en arguant qu'une faible proportion de la production est exportée tel que vos représentants le firent lors de nos discussions, ne traduit pas les conséquences de ce commerce pour notre région.
Au cours de cette journée de célébration organisée en partenariat avec l'ONG OXFAM, un panel composé des éminentes personnalités et experts du domaine de l'élevage, ont discuté avec les participants autour des sujets liés à la filière laitière.
Par: Ouganda TANGUE, Correspondant au Tchad