Login & Register English

Appel d'urgence: +201066144258 
jeudi - juin 04, 2020

Breaking News

Alerte! Tchad: Idriss Deby accablé par ses partenaires ! Économie Sociétés Internationale Politique Moyen-Orient

News image

Après les rapports d'Amnesty International sur l'état de droits de l'homme au Tchad et celui du Doing Business (banque mondiale ) sur le climat au Tchad, c'est le président Américain Donald Trump qui vient d'assener un coup de massue sur le général président DEBY et son régime. Tout serait parti du boycott par le général président Deby des Assemblées générales des nations unies qui se sont tenues du 20 au 25 septembre 2017 à New York. Pretestant de son calendrier chargé,Deby a royalement boycotté les assises de nations unies. Selon la radio France internationale,le boycott serait justifié par la non reconnaissance de la diplomatie militaire Tchad. Derechef, Deby a envoyé les troupes tchadiennes dans les adrar Ifogas pour chasser les djiadistes qui menaçaient de faire tomber le régime de Bamako. Cette opération a coûté plus 54 milliards de FCFA au contribuable tchadien sans aucun retour au trésor public.

Dans la même dynamique, Deby a intervenu en République Centrafricaine ou jusqu'aujourd'hui les exactions de sa garde prétorienne (DGSSIE) font l'objet d'une enquête par la cour pénale internationale (CPI). Il a intervenu aussi bien au Niger, Nigéria et Cameroun. la présence des forces tchadiennes sur presque tous les fronts a obligé à traiter Deby de "Gendarme d'Afrique ". Deby a voulu agiter sa diplomatie militaire pour faire du chantage à certains États mais peine perdue.

Le Mali et le Nigeria ont fait essuyer de chaude sueur au soldat Deby en faisant échec au candidat du Tchad pour le poste de la présidence de la banque africaine de développement. Deby a voulu utiliser la lutte contre la secte Boko Haram pour faire changer aussi bien les grandes puissances que certains États Africains. Toujours constant dans Ses Réactions epidermiques, le président Américain Donald Trump pour exprimer son désaccord face au refus de coopérer et surtout la livraison des informations concernant les éléments de mouvements djiadistes qui seraient sur le territoire tchadien,il a pris un décret pour interdire l'accès au territoire américain des citoyens des trois pays le Venezuela, la Corée du Nord. En terme clair, le Tchad serait devenu un État dangereux pour les hommes d'affaires occidentaux. Vu la réputation des services de renseignements américains, il serait difficile pour le soldat Deby de faire changer d'opinion la plupart des hommes d'affaires qui avaient souscrit de promesses d'investissement au Tchad dans le cadre du Plan National de Développement (PND2017-2021). Une fois de plus, le PND vient de recevoir un choc en plein vol alors le risque du crash est éminent. Pour capitaliser les retombées du PND et perpétuer son regne, le soldat Deby est tenu de revoir ses copies et de fixer un nouveau cap sinon l'avenir de son régime sera décidé loin des grottes du BET.

Par: Mbailaou Bonnemort
Charilogone Média